FORMATION B

Quel type de véhicule peut-on conduire avec un permis B ?

                                                               PERMIS B 🚖

Le permis de conduire de la catégorie B est requis pour : un quadricycle à moteur ; un véhicule automobile dont la MMA* n'excède pas 3.500 kg, conçu et construit pour le transport de maximum 8 passagers, outre le conducteur. A ces véhicules peut être attelée une remorque dont la MMA* n'excède pas 750 kg. Le permis B permet de conduire une voiture. Avec une formation complémentaire ou par équivalence, il peut aussi permettre de conduire d'autres véhicules. Vous pourrez également atteler à votre véhicule une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg. Pour les remorques et caravanes de plus de 750 kg, le permis B suffit toujours sous réserve que la somme des PTAC de l'ensemble (cumul du véhicule tracteur et de la remorque) ne dépasse pas 3 500 kg. Le permis B permet également de conduire un véhicule agricole ou forestier dont la vitesse  ne dépasse pas 40 km/h. Les conditions d’accès au permis B en formation traditionnelle. 16 ans minimum à l’inscription à l'auto-école 17 ans minimum au passage de l'examen théorique 18 ans minimum au passage de l’examen pratique Avoir obtenu l’ASSR 2 ou l’ASR si vous êtes né à partir du 1er janvier 1988 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez Le code depuis moins de 5 ans au passage de l’examen 20 heures de leçons de conduite minimum au passage de l’examen. Une évaluation de départ, obligatoire, doit avoir lieu préalablement à la formation non comprise dans un forfait ou une formule.

 LES ENJEUX DE LA FORMATION

 L'automobile s'est progressivement imposée dans les pays développés comme le principal mode de transport pour la circulation des individus et des marchandises. Elle a révolutionné le transport et a entraîné de profonds changements sociaux, en particulier dans le rapport des individus à l'espace.

 À la fois moyen de distinction sociale et instrument de loisir, l'automobile occupe une place éminente dans le mode de vie contemporain.

 L'automobile est une arme potentielle qui lorsqu'elle est manipulée par des conducteurs alcoolisés, inconscients ivres de vitesse et de fun, qui détruit définitivement des familles entières.

 Afin de réduire ces risques accrus des efforts sont engagés par les pouvoirs publics, notamment par le renforcement de l'éducation et de la formation.

 La formation à la conduite a pour objectif d'amener le conducteur débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.

 Le REMC, Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne, se présente comme un programme de formation par compétence dont l’apprentissage se fait directement au volant.

 Le REMC distingue 4 compétences globales.

 1 - Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.

 2 - Appréhender la route et circuler dans des conditions normales.

 3 - Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.

 4 - Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

La formation pratique se déroule sur un schéma de progressivité dans les exercices et de progressivité de terrain. Vous serez amené(e) à conduire dans des situations les plus diverses possibles (ville, campagne, voie rapide, nuit pour les leçons prises en hier).

 Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous proposer un bilan de compétences (examen blanc) d’une durée de 35 mn avec un débriefing de 30mn.

 Une fois l’examen blanc validé, l’auto-école pourra vous présenter à l’épreuve pratique du permis de conduire

 EXAMEN PRATIQUE

 Évaluation des compétences par l’expert dure 32 minutes sur un parcours qui comporte des passages en et hors agglomération. Il vérifiera votre capacité à déceler les changements de contexte sur la route et à vous y adapter. Il faudra également lui monter que vous avez conscience des risque grâce à votre conduite en toute sécurité.

 Cet examen est noté sur 31 points. Pour être admis il faut obtenir au minimum 20 points et ne pas commettre de faute éliminatoire.

 Ils sont téléchargeables sur le site internet du ministère https://www.securite-routiere.gouv.fr/resultats-du-permis-de-conduire dans un délai de 48 heures suivant votre passage.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION

 L'évaluation de départ

 Une évaluation de départ, obligatoire, doit avoir lieu préalablement à la formation.

 Il s'agit pour l'auto-école d'évaluer le volume d'heures prévisionnel de votre formation pratique en fonction de vos connaissances théoriques et de vos aptitudes pratiques. Mais cela reste une estimation ! Le nombre d’heures pourra varier en fonction de votre implication, de la régularité de votre travail et de votre rythme d’apprentissage.

Le nombre d'heures de leçons de conduite ne pourra pas être inférieur à 20. Il s'agit d'un minimum réglementaire. Le volume moyen généralement constaté en formation traditionnelle se situe autour de 35 heures.

Cette évaluation peut avoir lieu de deux façons :

 En voiture : le formateur vous questionne et vous fait réaliser des exercices pratiques pour apprécier vos aptitudes. Il peut également utiliser l’application MyEval de Codes Rousseau : il s’aidera alors de 6 exercices sur tablette pour tester vos facultés plus difficiles à mesurer en voiture.

 Sur ordinateur ou tablette : le logiciel Easyévaluation de Codes Rousseau permet de tester en 20 exercices les 12 facultés cognitives propres à la conduite pour évaluer scientifiquement vos aptitudes.

 La formation théorique préalable au passage du permis voiture

 L’épreuve du code de la route ou Epreuve Théorique Générale (E.T.G.) n’est pas une simple interrogation sur la signalisation et les règles de conduite mais vise à aiguiser la prise de conscience des risques en conduisant. Vous devrez analyser les situations de conduite pour mieux adapter votre comportement sur la route.

 Il n’y a pas d'obligation minimum en termes de volume horaire pour la formation théorique, et vous pourrez commencer à suivre des cours théoriques dès votre inscription à l'auto-école.

 Pour rappel, vous devez avoir 17 ans pour passer le code en formation classique.

 PRÉPARATION DU CODE

 Pour bien se préparer à l’examen du code de la route, il n’y a pas de recette miracle, il faut travailler !

 Formez-vous et suivez des cours, en ligne et à l’auto-école !

En mai 2016, les questions de l’examen du code de la route ont été totalement modifiées.

Parmi les nouvelles questions, 10 thèmes sont référencés (la circulation routière, le conducteur, la route, les autres usagers, les notions diverses, les premiers secours, prendre et quitter le véhicule, la mécanique et les équipements, la sécurité du passager et du véhicule, l’environnement). 

Les tests dans Pass Rousseau, ce sont 2400 questions réparties en 120 séries. De quoi réviser sérieusement ! Toutes les corrections sont commentées par des professionnels de la conduite, et une messagerie intégrée vous permet de contacter votre formateur à l’auto-école en cas de doute.

Faites aussi des séries à l’auto-école en présence de votre enseignant. Il vous proposera des tests exclusifs, et vous bénéficierez de conseils personnalisés. Le meilleur moyen pour progresser rapidement!

 Avant de pouvoir passer l’examen théorique, il vous est demandé de réaliser que ça soit en salle de code ou en ligne 35 points minimum sur 4 examens blancs pour remplir les critères d’examen.

 L’examen théorique

 VOUS AVEZ DEUX SOLUTIONS :

 Soit votre auto-école vous accompagne dans la démarche d’inscription et réservera votre session dans le centre d’examen le plus approprié.

 Soit vous choisissez vous-même votre centre d’examen et vous vous inscrivez en ligne, en réservant votre session d’examen à la date et à l’heure de votre choix.

 Pour vous inscrire il faudra vous s’acquitter d’une redevance de 30€TTC. Une fois inscrit, vous obtiendrez votre convocation à imprimer et à présenter le jour de l’épreuve.

 Il s’agit d’une séance au cours de laquelle le candidat est soumis, sur tablettes individuelles, à un test de 40 questions à choix multiples.

 A la fin de la série, vos réponses sont directement envoyées au Ministère de l’Intérieur pour traitement. Vous devez obtenir au moins 35 sur 40 pour être reçu à l’examen.